Essonnances Essonnances : l'émotion du chant choral

Les INFOS au 10 mars 2017

2 commentaires

LE CONCERT EST DANS 2 SEMAINES
Pour se préparer : un maximum d’éléments est rassemblé dans
LA PRÉPARATION AU CONCERT

INFOS précédentes

Journée chorale
Encore bravo pour la qualité de votre travail de ce dimanche ; nous avons le bon rythme et nous le gardons jusqu'au concert.
Je vous remercie pour l'accueil que vous avez fait à Éveline en chantant vraiment très bien le Laudate (et par votre écoute attentive). Je vois avec elle si elle pourrait participer encore plus activement à notre concert du 11 juin.
Je pense que vous avez apprécié l'intérêt d'avoir un piano numérique d'excellente qualité : c'est bien grâce à vous si nous avons pu débourser 1600€ ! (Sylvie s'est renseignée pour acheter le même pour sa chorale). Pour écouter votre Carmen (ce n’est évidemment qu’un début, mais prometteur).
*
*
Un peu de méthode est nécessaire
Ce jeudi 9 nous avons eu pas mal de difficultés à rassembler nos voix sur l’Ave Maria ; pourtant je suis persuadé que nous sommes très proches du but et je ne regrette pas d’avoir choisi ce chant que vous rendez magnifiquement….sauf quand vous perdez les pédales – mais comment faire pour définitivement ne plus perdre les pédales ?
Il faut comprendre ce qui nous manque si nous voulons que votre travail d’apprentissage déjà important porte enfin ses fruits. Mon diagnostic est qu’il manque à la plupart d’entre nous de saisir, tout au long de ce chant, l’importance capitale de la pulsation. Réécoutez donc mes enregistrements en vous concentrant sur la pulsation. Tout en suivant des yeux la partition, percevez cette pulsation soit en battant la mesure, soit en frappant vos mains sur chaque temps ; vous pouvez aussi compter à voix haute : Un, deux, trois, quatre, Un, deux, trois, quatre,(Un c’est juste après chaque barre de mesure). Tout le morceau est à 4 temps, sauf la mesure 1 (plain chant = sans pulsation) et les mes. 21-31 à 3 temps (et nettement plus rapide).
Il faut d’abord faire clairement apparaître cela sur la partition elle-même en plaçant au crayon une barre au-dessus de chaque début de temps (ex. pour les alti, mes. 3 : au-dessus des syllabes ti-a ple-na) ; il y a une barre pour chaque noire et chaque soupir, 2 barres pour chaque blanche et chaque demi-pause.
Faites-le dès maintenant, pendant que vous avez encore à l’esprit et à l’oreille notre travail de jeudi (et dites-moi si cela vous aide à comprendre, c’est-à-dire à bien sentir, ce qu’est la pulsation).
*
*
L’affiche du concert est prête
Nous allons bientôt vous la communiquer (version papier et version image digitale)
Le programme du concert est à consulter à la date du samedi 25 mars
*
*
IMPORTANT POUR LA QUALITÉ DE NOS VOIX DANS LE CONCERT : Mémorisez votre geste vocal
J’ai dit ce dimanche que, dans l’expression « technique vocale » le mot important était le mot …GESTE !
Que ceux que cela a surpris relisent ce que j’ai écrit dans le blog il y a un an : Le geste du choriste : un inconnu en technique vocale ?
Le plus important dans tout cela étant que pour bien chanter il faut certes mémoriser d’abord les bonnes notes (quand vous démarrez l’apprentissage d’un chant) mais il faut aussi mémoriser les bons gestes vocaux (quand vous devez l’interpréter). Ces bons gestes vocaux, vous les avez mémorisés lorsque Sylvie vous a conduit à les produire : continuez donc de vous en souvenir en répétition et jusqu’au concert. Encore quelque chose qui fait travailler un aspect méconnu de votre mémoire : votre mémoire corporelle.
Voyez la video dans le paragraphe DANS LA BOUCHE que j’ai ajouté à la fin de La préparation au concert. Ces images vous montrent le geste dans la bouche (jusqu’au larynx) tel que vous pouvez le voir ; mais ce qui est important pour la production de votre voix, c’est que vous sentiez ce geste et que vous mémorisiez ces sensations afin de pouvoir les reproduire. Est-ce que vous vous souvenez de ce que, dans l’intérieur de votre corps et dans vos sensations, Sylvie a réussi à vous faire produire ?
*
*
Canon de la paix
Nous interpréterons ce Canon d'une façon plus simple que celle que je vous ai d'abord proposée ; ceci pour répondre à la demande suivante de la chorale de Versailles.

Concernant le “canon de la paix”, nous avons l'habitude de le chanter tel que conçu au départ, à savoir que chaque voix chante sa voix (S = ligne 1 , alto= ligne 2 etc..
De ce fait les hommes chantent toujours l'accompagnement (la la… pam pam) et les femmes toujours le texte.
Nous commençons par une première fois avec les hommes seuls (piano), puis s'ajoutent S et A ensemble puis en canon (crescendo, forte, decrescendo) et on termine avec les hommes seuls (piano, a tempo).

*
*

Vois sur ton chemin

Je viens d’enregistrer des fichiers de travail plus précis que ceux dont vous disposiez jusqu’alors.
Merci d’apprendre donc définitivement avec cette version et de la savoir pour jeudi.
Mesdames, soyez précises sur les
Hé lé Hé – Hi lé Hé – Hé lé Hi – Hi é lé (attention !)
Hé lé Hé – Hi lé Hé – Hi lé Hé – i é – [ : la 2ème fois]
*
*
Name that tune
J’ai concaténé, pour chaque pupitre, les différents fichiers de travail de façon que vous puissiez désormais écouter le morceau entier.

jeudi 16 mars
mardi 21 mars

INFOS suivantes

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires

Catherine Kuhn | 11 mars 2017 à 15 h 43 min Répondre

Bonjour Michel. J’ai beaucoup apprécié que tu nous aies concaténé name that tune car cela me permet de m’habituer à le chanter en entier mais la seule chose qui me gène ce sont les mesures 119 à 121 qu’on doit chanter comme les basses mais qui sont restées celles qu’on aurait du chanter en tant qu’alti et toute seule je n’arrive pas à les enchainer.
Excuse-moi, je ne sais pas écrire les accents circonflexe sur l’ordinateur.
amicalement. Catherine

    Michel Raquillet | 11 mars 2017 à 17 h 05 min Répondre

    Bonne remarque Catherine ! Maintenant tu peux trouver sur le site ce fichier corrigé.
    Pour faire un accent circonflexe sur une lettre (par exemple sur un e) tu frappes d’abord la touche ^, puis tu frappes la touche de la lettre (e) et, au moment où tu frappes cette dernière, tu vois apparaître le ê.

À venir

Aucun événement n'a été trouvé

Aucun événement n'a été trouvé

Tout afficher

En musique !

Tout notre répertoire